Echappée dans le Queyras

Après notre épopée italienne, quel bonheur de retrouver les montagnes ! Cap sur le Queyras pour un week-end : le premier jour montée du Col d'Izoard en vélo de route, et le lendemain en VTT jusqu'au pied du Pic de Chateaurenard (2990m). 

Jour 1 - Vélo de route
Le col d'Izoard depuis Chateau-Queyras, 14 km de montée, dénivelée 1200 m avec une première rampe irrégulière à 7,5% pendant 7 km, puis une ascension difficile de 5 km à plus de 9% de moyenne, dont 2 km à 11% qui conduisent à un point haut de la route avec une vue inoubliable sur la Casse Déserte. Deux stèles célèbrent la mémoire de Fausto Coppi et celle de Louison Bobet. Les deux derniers km sont à  9%.

Quelques images de la Casse Déserte  2,6 km avant le sommet : cette route est un défi ! Les éboulements sont fréquents... et on en voit très bien les traces.

Au sommet, 2361 m d'altitude
Un pratiquant de speed skate-board :
  Prêt ?
C'est parti pour une descente vers Briançon avec des pointes à 95 km/h ! Les freins, c'est la semelle des chaussures ... Dans le véhicule gris est placé celui qui donne le signal au pilote que la voie est libre pour les premiers lacets.

Jour 2 - Circuit en VTT au départ de Saint-Véran
Saint-Véran est l'une des plus hautes commune d'Europe, le centre du village est à 2042 m d'altitude. C'est ici que nous remontons sur nos VTT, la première fois en 2010 en ce qui me concerne. Quel confort !
Nous partons avec pour objectif l'Observatoire de Chateaurenard à 2930 m.

 Saint-Véran dominé par le Pic de Chateaurenard (2990m)
 Dans la vallée de la Blanche, au fond on aperçoit la Chapelle de Clausis et le refuge d'Agnel
 La montée se fait intégralement sur une piste : le grand luxe !
En contrebas, le col du Longet par lequel nous redescendrons
 Objectif en vue : la principale coupole de l'observatoire en ligne de mire
Au-dessus des bâtiments de l'observatoire (2930m) géré par l'association Astroqueyras, le plus haut d'Europe... Nous avons droit à une visite complète des instruments mais aussi des installations de vie, car ici on peut séjourner toute l'année et profiter des exceptionnelles conditions d'observation d'un ciel souvent étoilé et vierge de toute pollution lumineuse.

Sous cette coupole mobile construite dans les ateliers Eiffel en 1870 est installé le téléscope : lors de nuits "Coupole ouverte" on peut venir observer notre système solaire... Le reste du temps, ce sont des astronomes de la France entière qui l'utilisent.
Pique nique avec vue
Nous surplombons Saint-Véran
  D'ici on voit aussi le col Agnel et le Mont Viso




Nous redescendons par le Col du Longet (2701m), descente technique ...




L'avantage quand on pousse le vélo, c'est qu'on a le temps de prendre des photos...

Retour par le Bois des Amoureux 
3h30 de VTT, 30 km, dénivelé 1500 m
Septembre 2010

Commentaires

  1. Salut Anne,
    Très belles photos, la météo était avec vous.
    A trois semaines près, on aurait pu se croiser...
    Je viens juste de finir le récit de cette année : http://rando-ubaye.blogspot.com/
    Bernard

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire