Le Tour de France dans l'Izoard

Le Tour de France : on aime ou on n'aime pas, mais y être indifférent est difficile ! En ce qui me concerne, ayant naturellement peu de goût pour la compétition, le Tour me semblait jusqu'alors pourri par le dopage et je n'y portais pas grand intérêt. Mais je dois avouer que, cette année, les choses ont peut être changé et la théorie de Mark me convainc : les "grands" ne sont pas dopés, la preuve c'est que les "petits" Français peuvent enfin s'exprimer et briller.

Quel que soit son intérêt pour la compétition cycliste, passer une journée sur le Tour en montagne est une sacrée expérience qui se déroule en plusieurs temps : 
- l'Approche : monter un col du Tour en vélo, c'est super pour rouler avec de la compagnie. Aujourd'hui dans l'Izoard, il y avait des centaines de cyclistes dans tous les sens. Nous avons même dépassé une cordée de 3... Familles, piétons, randonneurs, camping-caristes : c'est un petit concentré de la France en vacances, c'est savoureux et ça parle toutes les langues !
- l'Attente : 15 millions de personnes se rendent sur le Tour chaque année, l'attente moyenne est de 6 heures ... Heureusement que la caravane prend le temps de se laisser admirer  : "ça se passe comme ça dans le Marketing !"(1)
- l'Apothéose : sur une route plate en début d'étape, tout peut être bouclé en 2 ou 3 minutes... Sur l'Izoard aujourd'hui, disons 15 minutes entre le premier et le dernier coureur. Pour mon œil non exercé, impossible de reconnaître quiconque ...

La Route des Grandes Alpes : un itinéraire à faire dans son entier un jour...
Vous avez remarqué : du goudron tout neuf ! Merci le Tour :-)
Mark, après Arvieux

Arrivés au sommet, il fait tellement froid que nous devons redescendre
quelques kilomètres pour l'attente
De la publicité gratuite à l'adresse des 188 pays qui nous regardent
Passe temps favori : écrire le nom de son champion sur la route
Arvieux et ses pistes de ski
La Caravane commence avec  sa distribution de gadgets
Après tant d'agitation, je pique un roupillon...
Tous les messages sont bons... surtout celui-là
Quand l'hélico de la télé s'approche c'est que les coureurs arrivent !!
Bingo ! photo de Voeckler en jaune...
... et de Chavanel, champion de France
Les cyclistes ont commencé leur journée dans le Col Agnel (2720 m).
L'étape n'est pas terminée : après l'Izoard , le Galibier !
(1) : titre de l'excellent article dans le dossier sur "La malbouffe qui s'invite dans le sport", à lire dans le Hors Série de juillet 2011 de Sport et Vie.

Commentaires

  1. "Impossible de reconnaitre quiconque" mais en tout cas superbes photos des champions français. Bravo Anne beau reportage et belles photos. Amitiés. Christine

    RépondreSupprimer
  2. Merci Christine :-) heureusement mon appareil photo a su trouver "ses petits"... Ce fut une bonne surprise après le mitraillage... Bien amicalement. Anne

    RépondreSupprimer
  3. Bel article, belles photos ! Je constate que tu as complètement flashé sur la caravane !! As-tu au moins sacrifié au rite incontournable de te ruer en même temps qu'une dizaine d'autres personnes sur les objets publicitaires jetés à la convoitise générale ?!
    Nous adorons aussi nous faire une journée Tour de France quand il passe à portée de nos roues, c'est une vraie fête !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire